Déportés - lettres RY... à WI...

< page précédente                                                                                              page suivante >

 

 

 

 

 

RYBICKI Jozef

20 janvier 1905 à Grzymiszew (Pologne)

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à Montceau-les-Mines, quartier Darcy.

FTP-MOI, arrêté à son domicile dans la nuit u 9 au 10 mars 1944.

Détenu aux prisons de Chalon et Besançon, puis déporté vers Dachau puis Buchenwald.

Revenu

 

 

 

 

 

RYCHLIK Albin

Né le 13 mars 1924 à Montceau-les-Mines,

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à la Saule.

POWN, arrêté avec son père par la police allemande, le 18 juin 1943, sur la commune de Marigny où ils s’étaient réfugiés.

Interné à Chalon, Autun, Dijon puis à Paris (Cherche-Midi). Déporté le 25 novembre 1943 vers Natzweiler puis Dachau.

Revenu 

 

Voir son récit de déportation - Cliquer ici

 

 

 

RYCHLIK Stanislaw

Né le 7 novembre1922 à Montceau-les-Mines

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à la Saule.

POWN, arrêté le 15 août 1942 sur le territoire de la commune de St-Vallier (S&L), en passant clandestinement la ligne de démarcation lors d’une mission pour le compte de son père.

Déporté le 25 novembre 1943 vers Natzweiler puis Dachau.

Revenu

Stanis RYCHLIK est mort à Montceau-les-Mines, le 1er mars 1987.

 

 

 

 

 

RYCHLIK Stanislaw   (père des deux précédents) 

Né le 22 septembre1898 à Borek (Pologne)

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à Montceau-les-mines (quartier de la Saule). Dirigeant de la communauté polonaise.

Résistant de la première heure (POWN), arrêté avec son fils Albin par la police allemande, le 18 juin 1943, sur la commune de Marigny où ils s’étaient réfugiés.

Interné à Chalon, Autun, Dijon puis à Paris (Cherche-Midi). Déporté le 25 novembre 1943 vers Natzweiler puis Dachau.

 

     Décédé lors de la marche de la mort, qui précédait la libération.

 

Voir sa biographie - Cliquer ici

 

 

 

 

 

SKRZYPCZAK Mariusz

Né le 7 novembre1922 en Pologne.

Employé commercial, demeurant à Montceau-les-Mines (ville).

Membre d’un groupe sédentaire FTPF – arrêté le 21 février 1944 à son domicile par la police française.

Détenu aux prisons de Chalon, Besançon puis déporté.

      Décédé à Neuengamme, le 21 mai 44

 

 

 

 

 

SKRZYPCZAK Wincenty   (père du précédent) 

Né le 17 juillet 1892 en Pologne.

Mineur aux houillères de Blanzy, cafetier, demeurant à Montceau-les-Mines (café « Vincent », rue de l’Est)

FTPF – arrêté le 21 février 1944 à son domicile par la police française, en même temps que son fils.

Détenu aux prisons de Chalon, Besançon puis déporté.

 

    Décédé à Neuengamme en janvier 45 

 

 

 

 

 

SMOLARZ Alojzy

né le 26 janvier 1913 à Knurow (Pologne)

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant aux Baudras (Sanvignes – S&L),

FTP-MOI, arrêté le 7 octobre1943 par la gendarmerie de Montceau.

Détenu à Autun, Chalon et Compiègne,  puis déporté, le 27 janvier 1944 vers le camp de Buchenwald.

      Mort à Buchenwald, le 29 avril 1944

 

 

 

 

 

 

 

STACHOWSKI Franciszek

Né le 21 juin 1922 à Montceau-les-Mines

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à la Saule,

Il rejoint la résistance POWN de son quartier en décembre 1943.

Arrêté par la police française à son domicile le 15 avril 1944.

Interné à Chalon, Besançon puis déporté vers Dachau.

Revenu..

 

 

STANEK Michal

Né le 27 mars 1894 à Zarnowka (P),

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à Sanvignes.

Soupçonné d'être membre de l'organisation FTP-MOI, il est arrêté par la police de sûreté de Dijon le 10 mars 1944. Interné à Chalon puis Besançon, il est déporté vers Dachau, le 23 mai 1944.

Disparu en déportation

 

 

 

 

SUCHYNSKI Henryk

Né le 11 juin 1923 à Gostkow (Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à St-Vallier (quartier des Gautherets).

Responsable POWN de son quartier depuis mars 1943, il est arrêté par la police française dans la nuit du 27 au 28 avril 1944.

Interné à Chalon, Besançon, puis déporté vers Dachau.

Revenu.

 

 

 

SZASZCZAK Jozef

Né le 1er mars 1904 à Szczercow (Pologne), il émigre et devient mineur aux Houillères de Blanzy. En octobre 1943, il part résider à St-Léger-sur-Dheune où il devient membre de l'organisation FN dirigée par le docteur Bachelet. Il est arrêté par la police allemande à St-Bérain-sur-Dheune, le 2 mai 1944.

Interné à Chalon puis Besançon, il est déporté vers Dachau,  Mauthausen, Ebensee.

Revenu.

 

 

 

 

SZEWCZYK Jozef

Né le 2 (ou 10) janvier 1893 à Zerniki-Gorne (Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Sanvignes-les-Mines (quartier des Essarts).

Arrêté à son domicile le 8 octobre 1943 par la brigade de gendarmerie de Montceau-les-Mines, à la suite de son fils Stanislaw, membre de l'organisation FTP-MOI.

Interné à Autun, Chalon-sur-Saône puis Compiègne, il est déporté le 27 janvier 1944 vers le camp de Buchenwald.

 

     Mort à Buchenwald, le 20 avril 1945 

 

 

 

 

 

 

SZEWCZYK Stanislaw      (fils du précédent)

Né le 27 novembre 1917 à Szczaworyz (Pologne).

Manoeuvre aux houillères de Blanzy, résidant à Sanvignes-les-Mines (quartier des Essarts).

Membre d’un groupe d’actions FTP-MOI, il est arrêté par la gendarmerie de Montceau le 7 octobre 1943

Interné à Autun, Chalon-sur-Saône puis Compiègne, il est déporté le 27 janvier 1944 vers le camp de Buchenwald.

      Mort à Buchenwald, le 9 mai 1944.

  

 

 

 

SZKUDLAREK Konrad

Né le 28 mars 1923 à Boguein (Pologne).

Aide-ajusteur aux usines Schneider, résidant au Creusot (quartier Lapérouse).

Membre de l’organisation POWN, il participe aussi à des actions de l’AS.

Arrêté à son domicile le 5 août 1944 ; il est interné à Chalon puis déporté vers Natzweiler et Dachau.

Revenu.

 

 

SZPRZYSZYNSKI Kazimierz

Né le 12 septembre 1925 à Grochowa (P). Il réside à Saint-Laurent-d'Andenay (S&L) et travaille comme mouleur aux établissements Schneider (usine Henri-Paul à Montchanin). Avec quelques camarades, il gagne le secteur de St-Gengoux-le-National le 3 mars 1944 afin de rejoindre le maquis AS. Il est arrêté par les gendarmes de Montchanin le 3 avril à l'occasion d'une visite chez ses parents. Détenu à Chalon puis Besançon, il est déporté vers Dachau par le convoi du 24 juin 1944. Il connaîtra la libération du camps par l'armée américaine, le 29 avril 1945, mais mourra avant d'être rapatrié.

Décédé à Dachau, le 8 juillet 1945.

 

 

 

SZYBURA Franciszek

Il est né le 25 octobre 1923 à Niedzwiady-Male (Pologne). Emigré en France avec sa famille, il devient mineur aux houillères d'Ostricourt et réside à Libercourt (Pas-de-Calais). Dès février 1942, il rejoint la résistance FTP-MOI. Menacé à la suite de l'arrestation de son frère Boleslaw après les grèves de novembre 1942, il est envoyé se réfugier en Saône-et-Loire, avec son père et quelques autres. Là, le 8 janvier 1943, en tentant de franchir la ligne de démarcation aux environs de Chalon-sur-saône, il est arrêté par les douaniers allemands. Il est interné à Chalon, Dijon, puis transféré à Compiègne et déporté vers l'Allemagne, le 24 janvier 1943. Il séjourne au camp de Sachsenhausen. Il est libéré au cours de la marche d'évacuation du camp, le 4 mai 1945. Il est rapatrié le 18 mai 1945.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SZYBURA Jozef   (père du précédent)

Né le 23 février 1900 à Niedzwiada-Mala (P), il réside à Libercourt (Pas-de-Calais) et travaille aux mines d'Ostricourt.

Il participe lui aussi à la résistance FTP dès 1942 et part se réfugier avec son fils Franciszek en Saône-et-Loire après l'arrestation de plusieurs membres de son groupe (dont son fils aîné Boleslaw).

Arrêté en tentant de franchir la ligne de démarcation près de Chalon-sur-Saône, le 8 janvier 1943, il passe par les prisons de Chalon, Dijon et Compiègne, d'où il est déporté vers le camp de Sachsenhausen, le 24 janvier 1943. Il est rapatrié en juin 1945.

Revenu

 

SZYMCZYKOWSKI Mieczyslaw

Né le 5 octobre 1925 à Koszyce-Wielkie (Pologne), il est ouvrier aux Forges de Gueugnon, où il réside. Réfractaire au STO, il part s'embaucher à St-Yan, où il est arrêté dans une rafle, le 27 mai 1944. Détenu à Paray puis à la prison St-Paul à Lyon, il est déporté vers Mauthausen, puis au Kommando de Linz III en Autriche.

 Mort à Linz III, le 6 mars 1945

 

TRZECIAK Franciszek

Né le 26 octobre 1896 à Zataje (Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau-les-Mines (quartier des Georgets).

Membre de l’organisation FTP, il est arrêté par la police française le 22 mars 1944.

Interné à Chalon et Besançon, il est déporté le 23 juin vers Dachau.

Mort à Dachau, le 27 février 1945.

 

 

 

 

 

URBANSKI Jozef

Né le 1er novembre 1899 à Mlawa (Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau-les-Mines (quartier du Magny).

FTP-MOI, arrêté par la police française le 22 mars 1944.

Interné à Chalon et Besançon, il est déporté le 23 juin vers Dachau.

Revenu.

 

 

 

 

WALENTYNOWICZ Wiktor

Né le 15 septembre 1902 à Wilensko-Trocki (Pologne)

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau-les-Mines, quartier de Darcy.

Membre de l’organisation FTP-MOI, il est arrêté par la police française le 22 mars 1944.

Interné à Chalon et Besançon, il est déporté le 23 juin vers Dachau.

Revenu.

 

 

 

 

WARTAK Antonina, née MUDYNIA

Née le 27 septembre 1900 à Ryczonek (Pologne)

Ménagère, habitant le quartier du Pré-Long à Darcy (Montceau).

Le couple Wartak est point d'appui de l'organisation FTP-MOI du quartier.

Arrêtée dans la nuit du 9 au 10 mars 1944, elle reste emprisonnée jusqu'à la Libération à Chalon, Besançon, Dijon puis à nouveau Chalon.

 

 

 

WARTAK Jan

Né 15 mai 1897 à Strzemieszyce Wielkie (Haute Silésie - Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau-les-Mines, quartier de Darcy.

Précurseur de la résistance FTP-MOI, arrêté à son domicile avec son épouse dans la nuit du 9 au 10 mars 1944 par la police française.

Interné à Chalon et Besançon, il est déporté le 23 juin vers Dachau.

 

Revenu.

 

 

 

 

WATALA Feliks

Né le 30 février 1900 en Pologne.

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à St-Vallier (S&L).

Passeur dès le début de l’occupation, il devient chef de section de l’organisation POWN.

Arrêté par la police française le 12 mai 1944, il est détenu à Chalon, Besançon puis déporté le 23 juin vers Dachau. Il sera ensuite transféré à Mauthausen.

Revenu.

 

 

 

 WEGRZYNIAK Tadeusz in CVR - Copie.jpg

 

WEGRZYNIAK Tadeusz 

Né le 6 février 1914 à Przybowka (Pologne).

Il travaillait comme commis agricole et bûcheron et résidait dans la commune de Mary (S&L), à une 15aine de km à l'Est de Montceau-les-Mines.

Bien que poursuivant son activité, il était rattaché au maquis FTPF de Collonge-en-Charollais, qui occupait des forêts voisines et participait à son ravitaillement.

Le 10 juin 1944, il fut arrêté par les Allemands chez son voisin M. Marillonet, lors des rafles qui suivirent l'attaque du rassemblement des maquis AS (bataille du Mont St-Vincent).

Emprisonné à Dijon, il fut conduit à Compiègne, puis déporté aux camps de Neuengamme et Dachau.

Revenu.

 

 

 

 

 

WIECZOREK Andrzej

Né le 1er décembre 1888 à Wagrowiec (Wojwodie de Poznan, Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau-les-Mines, quartier du Magny.

FTP-MOI, il est arrêté avec son fils (ci-dessous) dans la nuit du 9 au 10 mars 1944 par la police française.

Interné aux prisons de Chalon et Besançon, il est déporté vers Dachau le 23 juin 1944.

Revenu

 

 

 

 

WIECZOREK Edmund

Né le 6 août 1926 à Sanvignes (S&L).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau-les-Mines, quartier du Magny.

FTP-MOI très actif depuis 1943, il est arrêté avec son père dans la nuit du 9 au 10 mars 1944 par la police française.

Interné aux prisons de Chalon et Besançon, il est déporté vers Dachau le 23 juin 1944.

Revenu

 

WITKOWSKI Marian

Né le 23 décembre 1919 à Nowa-Wies (Pologne).

Mouleur aux usines Schneider, demeurant au Creusot, quartier Lapérouse.

Fondateur le la POWN au Creusot, il est aussi membre de l’AS.

Arrêté le 5 août 1944, il est détenu à Chalon puis déporté vers Natzweiler et Dachau.

Revenu.

 

 

< page précédente                                                                                              page suivante >

 



31/12/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 316 autres membres