Morts au combat - lettres RY... à W + non Polonais

<  page précédente

 

 

 

RYBARCZYK Edmund

Né le 6 novembre 1912 à Dortmund (Allemagne).

Mineur aux houillères de Blanzy, résidant à Montceau (Bois-du-Verne)

Marié et père de deux enfants.

Il rejoint le maquis FTP-MOI polonais fin juin 1944. Il est tué le 14 juillet 44 lors d’un accrochage avec un convoi allemand, au lieu dit « les S de Montauloup », commune de Blanzy (S&L), en même temps que son jeune cousin Stefan Makalski.

 

 

 

SKOCZEK Mieczyslaw

Né le 17 décembre 1924 à St-Vallier (S&L).

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant à St-Vallier, quartier des Gautherets.

Membre du groupe FTP-MOI de son quartier avec son frère et sa sœur, il doit se réfugier dans le premier embryon de maquis étranger créé dans la région (octobre 1943). Il est tué le 20 novembre 1943 à Ecuelles (S&L).

 

 

 

SZWIEC Jozef

Né le 24 mai 1903 à Stojance (Pologne).

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant Montceau (quartier du Bois-du-Verne).

Il rejoint le maquis FTP-MOI, qui deviendra le « bataillon Adam Mickiewicz», après le débarquement. Il est tué le 8 septembre 1944 lors des combats pour la libération d’Autun.

 

 

 

WARZAKA Franciszek,

Né le 21 août 1906 à Dresde,

Mineur aux houillères de Blanzy, demeurant Montceau (route de Blanzy).

Membre du bataillon Mickiewicz, il est tué à Autun, le 11 septembre 1944 dans des circonstances inconnues (accident ?).

 

 

 

WOLNY Stanislaw

Né le 13 avril 1925 à Montchanin (S&L).

Manœuvre aux houillères de Blanzy, demeurant à Montceau, quartier du Bois-du-Verne.

Il rejoint le maquis FTP-MOI, qui deviendra le « bataillon Adam Mickiewicz », après le débarquement. Il est tué le 7 août 1944 lors d’une réquisition chez un marchand de vin, où les Allemands ont tendu une souricière (voir article "réquisition de vin").

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres maquisards FTP-MOI non polonais tués au combat

 

 

 

PERRIN Roland

Né le 9 août 1922 à Saint-Maurice (Seine) et membre du maquis « Mickiewicz » à la suite de circonstances inconnues de nous, il trouva la mort avec Stanislaw WOLNY, le 7 août 1944, lors d’une réquisition de vin (voir article "réquisition de vin").

 SEN François BRSGM.JPG

SEN François

Né le 28 avril 1922 à Montenero en Italie (parents yougoslaves). Etablie en Lorraine, la famille vient se réfugier à Montceau au début de la guerre et réside alors dans le quartier de la tuilerie St-Pierre.

Mineur aux houillères de Blanzy.

Il rejoint le maquis FTP-MOI polonais ; il est tué le 6 septembre 1944 à Marmagne lors d’un accrochage avec un convoi allemand - voir article -.

 

 

 

 

 

Des maquisards russes en S&L

 

 

De mi-juin à mi-août 1944, les FTP-MOI polonais se séparèrent du maquis FTP  français Valmy et furent regroupés avec un maquis d'évadés soviétiques ; lors des opérations menées en commun durant cette période, 4 maquisards soviétiques trouvèrent la mort :

  

 

CZERKASOW Alex, pseudo « Wiktor », fut tué à Poil (Nièvre), le 16 juillet 1944 (voir l'article "la mort de Wiktor").

.

 

Les frères Grégoire et Mikolaj STRYKOW ainsi que Victor SWONOW furent tués lors d’un accrochage avec la garnison allemande d’Etang-sur-Arroux, le 9 août 1944 (voir article).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<  page précédente



28/12/2010
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 316 autres membres