Ottavio Tamponi 1 - un drôle de Polonais

 

 

 

 

Un drôle de Polonais...

  _____________________________

 

 

 

  

 

 

 

Parmi les rares photos conservées du bataillon des FTP-MOI polonais de Saône-et-Loire (bataillon Mickiewicz), deux font figurer un même personnage, d'allure méditerranéenne. Sans être adepte des thèses racistes, on a  vraiment du mal à y voir un Polonais.

 

Sur l'une d'elle - ci-dessous -, il conduit ses camarades d'un pas allègre lors d'une revue de troupes. La photo a été prise à l'automne 1944, après la Libération, alors que le bataillon polonais cantonnait à l'école du quartier du Bois-du-Verne à Montceau. Le personnage semble rayonnant et, ma foi, d'allure bien sympathique. Je crois que c'est ce cliché qui attisa ma curiosité...

 

Je finis par comprendre qu'il s'agissait d'Ottavio Tamponi, pseudo "Spada", un Italien qui avait été libéré du sanatorium surveillé de la Guiche, lors de la vaste opération menée le 24 mars 1944 par plusieurs groupes FTP ; très affaibli, il avait alors insisté pour se joindre à ses libérateurs. Le récit apparaît dans le livre de Jean-Yves Boursier , Un camp d'internement vichyste, le sanatorium surveillé de la Guiche, éd. l'Harmattan, 2006.

 

 

En tant qu'étranger, on l'avait intégré au groupe des Polonais en formation ; plus âgé que la plupart des maquisards, il jouait parmi eux un rôle rassurant et presque paternel.

Si l'on en croit les informations données sur les libérés de l'opération de la Guiche (Archives départementales de S&L), il serait né a Vado-Ligure, le 30 septembre 1900...

 

 

  

Par un heureux hasard, je retrouvai bientôt un récit autobiographique rédigé le 14 décembre 1944, quelques semaines après la photo, alors que le maquis se trouvait au château de Cypierre, près de Paray-le-Monial...    (cliquer sur le texte pour agrandir).

 

 

 

A la BDIC de Nanterre (Bibliothèque de Documentation Internationale Comptemporaine), où sont conservées les copies d'archives des Brigades internationales retrouvées à Moscou, je pus vérifier que son nom se trouvait bien dans la liste des volontaires italiens de la Brigade Garibadi (document ci-dessous) ; d'autres documents y fournissaient quelques précisions...

 

 

Son trajet devenait clair :

Naissance en 1900, en Italie du Nord (Vado-Ligure est situé entre Gênes et la frontière française), certainement dans une famille en provenance de Sardaigne, où les Tamponi sont nombreux...

Deux fois emprisonné pour activité politique dans l'Italie mussolinienne (un mois en 1920, 3 mois en 1927), il appartient au parti socialiste, et aussi au Secours rouge international (ce qui traduit plutôt une proximité communiste).

Probablement après sa libération en 1927, il émigre en France, vers Bastia, (on remarque que Vado-Ligure et Bastia ont une liaison maritime directe),

Il s'engage en 1936 pour l'Espagne. 

Interné dans un camp français après la défaite, malade, il est envoyé au sanatorium surveillé de la Guiche, dont la porte s'ouvre vers le maquis polonais...

 

Cette histoire est en réalité bien approximative ; nous allions en savoir plus en 2014, en recevant d'Italie un livre de l'Institut d'Histoire de la Résistance de la province de Savona qui contenait plusieurs pages sur la biographie d'Ottavio Tamponi. Voir la page - Ottavio Tamponi, au regard des archives italiennes -.

 

APPEL AUX LECTEURS  -  Il reste à savoir ce qu'Ottavio Tamponi est devenu après le cantonnement au château de Cypierre, durant l'hiver 1944-45. S'est-il engagé dans l'Armée française (mais il n'est bien sûr pas dans les unités polonaises de la 1ère Armée française) ?   A-t'il repris la vie civile ? Si oui où et pour quoi faire...

  

Un autre évadé de la Guiche : Parmi les évadés de la Guiche se trouvait également un Polonais, probablement juif, Léon (ou Otto) Grunbaum, né le 30 juin 1910 à Cracovie. Il rejoignit également le bataillon Mickiewicz. A ce jour, je ne sais rien de lui...   là encore, appel aux lecteurs !

 

 



12/11/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres