Résistance polonaise en Saône-et-Loire

Résistance polonaise en Saône-et-Loire

 

Mis en ligne le 15 novembre

 

L'exposition du centenaire

 

1 bis - Migrants 1928 (Gnojek) - comp.jpg

 

Elle est présentée à la médiathèque de Montceau-les-Mines jusqu'au 23 novembre 2019.

 

Visiter l'exposition en ligne (48 panneaux) en cliquant ICI

 

 

 

Leur visage

 

CIEMCIOK Jan - from Kuzawa Dominika - Copie.jpg

 

A gauche : Boleslaw Paszek (1923-1945) 

Mineur de la Saule, tué dans l'armée Anders en Italie, le 19 avril 1945.               

Photo confiée par sa sœur, Mme Kumorek.    - voir courte bio ICI -

 

A droite : Jan Ciemciok (1923-1945)

Mineur des Gautherets, FTP-MOI. Arrêté par la police française, le 10 mars 1944. Déporté, mort au camp de Flossenburg, le 4 janvier 1945.

Photo envoyée par sa famille

 

 

 

 

Articles récents

 

 

Le centenaire de l'arrivée des Polonais

dans le bassin montcellien

 

 

Après la signature de la convention du 3 septembre 1919 entre la Pologne nouvellement indépendante et la France, un premier convoi de travailleurs polonais arriva aux mines de Blanzy le 19 novembre 1919 (revoir article ici ).

En commémoration de cet évènement, le jumelage Montceau-Zory propose un important programme festif et culturel.

Respol71 s'y est associée en coordonnant une exposition de documents photographiques sur la vie des Polonais du bassin minier entre 1919 et 1939 (vernissage le 31 octobre à la médiathèque).

 

 

Centenaire - fêtes - affiche.jpg

 

 Voir le programme détaillé : programme

 

 

Parmi les premiers arrivés

  

Dans ce premier convoi du 19 novembre 1919 se trouvait Franciszek Staniewski. Son fils, qui habite toujours Montceau, nous a fourni quelques documents, dont sa première fiche de paie de novembre 1919 au puits Jules Chagot !   voir ici

 

 

  

13 juin 2019 - La stèle du maquis Topor

inaugurée au château de Marigny

 Voir article et PHOTOS

 

Article scan bis.jpg

 Article du JSL (le Journal de S&L)

  

  

Récit de vie de Boleslaw Krupczak - les armes du maquis "Topor"

 

Beaucoup de Polonais vécurent des parcours peu ordinaires durant la guerre ; Boleslaw KRUPCZAK est de ceux-là. Parti avec trois copains de son village de la Pologne orientale occupée par les Soviétiques, il gagna la France pour s'y battre dans l'armée de son gouvernement en exil, puis dans la Résistance. Dans l'entretien que nous publions, il nous emmène à la bataille de Narvik, dans une imprimerie clandestine de Lyon qui fabrique de la fausse monnaie, et dans une de ses dernières missions : la livraison d'armes à l'organisation POWN de Montceau, avant l'installation de son bataillon au château de Marigny !                                   LIRE ICI

 

Vous découvrirez aussi comment le reste de l'armement fut fourni par la résistance AS de Montceau    

  

  

  Maquisards soviétiques dans le Morvan

  

2018-08 VADROT Huguette et Marcel à Villapourçon - from Colette DOREAU - Copie.jpg

 

Adolescents, ils ont côtoyé ces maquisards qui cantonnaient dans l'exploitation de leurs parents - Nouveaux témoignages...    Lire ICI

 

 

 

 Mort de Mazurek - la bataille de CHAMPITEAU - suites...  

 

La publication du récit de la mort de Louis Mazurek, le 4 sept. 1944,  ICI a été suivi de deux réactions :

 */   L'écriture d'un beau texte de souvenirs par Roland Cottin, qui a participé aux recherches pour reconstituer l'affaire : "Il avait 20 ans, j'avais 10 ans" -  LIRE ICI

 

*/    L'envoi d'un document retrouvé à la mairie du village voisin de Saint-Firmin, document ajouté à l'article, avec le croquis des lieux .

tombe1.jpg

 

On y trouve l'identité  des deux soldats allemands tués dans ce combat et le lieu où ils furent d'abord enterrés, leur casque accroché à la croix sommaire de leur tombe :

 

Werner GUTGESELL, né le 25 mars 1923 

 

Alfred LOEWE, né le 9 juillet 1924  ... 

 

 

 

Louis MAZUREK était né, lui, le 19 juillet 1924.

 

 

 

 

 

 16 JUILLET 2018 - UNE TOMBE POUR TCHERKASOV

Aleksandre Tcherkasov 01.jpg

Viktor" Tcherkasov -

 

 

 Voir CR et photos

 

Voir presse régionale

Discours.jpg

 

 

  Voir  Télévision russe (TV régionale de l'Altaï, en Sibérie)

 

 

 

 

 

Hommage à Stefan Przygoda


19°GIP - PRZYGODA - Copie.JPG

 

 

 

 Le 11 avril 2018 vient de mourir à Varsovie un ancien du maquis FTP de Collonge-en-Charollais. Stefan Przygoda avait 91 ans et avait grandi à la cité des Quarts à St-Laurent-d'Andenay. Rentré en Pologne en 1945 avec les groupements d'infanterie polonaise de la 1ère armée française, il allait y passer sa vie. La page qui lui est consacrée puise sa source dans nos longues conversations...

Nous présentons nos condoléances à sa famille...

Adieu Stefan !

  LIRE ICI

 

  

Tués dans les derniers temps de l'Occupation

 

 

Nettoyage au Pays !

 

Exécutions de femmes polonaises à la veille de la Libération...

 

Parmi bien d'autres et pour qu'on n'oublie pas ce qu'est la guerre, six assassinats de l'été 1944, où les tueurs étaient pourtant dans le bon camp.

 

 

<span