Andrzej Sobieski, prêtre et résistant...

 

 

 

    Andrzej Sobieski est né à Varsovie, le 10 novembre 1901. Il y fait ses études à l'école de sciences politiques et obtient une licence es-sciences économiques et sociales ; il participe à la guerre de 1920 contre les Russes.

 

    Au retour, il suit les cours de l'école des officiers de carrière de Varsovie, dont il est diplômé en 1923, avec le grade d'aspirant.

 

     Il choisit la voie de la prêtrise et on le retrouve en France en 1940, en tant qu'aumônier des Polonais de Bruay-en-Artois (P-de-C), cela jusqu'au 15 août 1943.

 

     C'est à Bruay qu'il rejoint la résistance, d'abord dans une  filière d'acheminement des militaires évadés vers la zone non occupée et l'Angleterre. Il est alors enregistré au titre d'agent P1 du réseau Base-Espagne Wisigoth-Lorraine ; membre également de l'organisation POWN, il participe au transport et à la distribution de tracts.

 

 Aumônier de l'Armée polonaise - 1945   

 

    Repéré par les autorités d'occupation, il est envoyé se réfugier en Saône-et-Loire, dans le bassin montcellien, comme aumônier des Polonais de la paroisse des Baudras (Sanvignes-les-Mines). Sous le pseudo de « Filip », il adhère immédiatement à l'organisation POWN locale et fait partie de l'état-major de Jan Kulpinski ; il est en charge de la propagande (impression et distribution de tracts). Son ministère dure du 15 août 1943 au 4 septembre 1944. Fin août, il rejoint le maquis POWN formé au château de Marigny, sous le commandement du lieutenant Stanislaw Kawa "Topor", et participe aux actions de libération de l'agglomération de Montceau-les-Mines.

 

     Le 4 septembre, il prend un engagement dans l'armée polonaise comme aumônier militaire, au grade de capitaine, affecté au centre de transit n°5 que l'Armée polonaise ouvre à Montceau. Il y reste jusqu'au 4 décembre 1944 ; il est chargé de la récupération des prisonniers polonais de la Wehrmacht, détenus dans les camps du département, qui sont eux-mêmes enrôlés et envoyés dans l'armée Anders sur le front d'Italie.

 

     Le 4 décembre 44, il est affecté au centre de transit parisien (Bessières), d'où il part rejoindre l'armée polonaise en Angleterre. Arrivé à Southampton le 21 décembre 1944, il ne sera démobilisé que le 11 septembre 1948. Il termine sa vie comme prêtre à Troyes.

 

_________________________

 

Avril 2011 - Le père Jan Kaluza, de la Mission catholique polonaise de Bruay-la-Buissière (dénomination actuelle de Bruay-en-Artois - Pas-de-Calais) me fait parvenir par courrier plusieurs photos recueillies chez de vieux paroissiens qui ont gardé en mémoire la présence d'Andrzej Sobieski parmi eux, entre 1940 et 1943...  Qu'ils en soient ici remerciés ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aussi, vous détenez des photos ou documents concernant les articles de ce site, prenez contact avec l'auteur (bas de page)



17/02/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 316 autres membres