Ajouts de septembre 2017 

 

 

 

 Maroc - Ouarzazate - détail.jpg

 

Biographie de Julien NOWAK

Officier du maquis "Mickiewicz"

 

Une biographie originale par deux aspects...  L'homme d'abord a l'esprit aventurier ; ancien légionnaire, il occupa dans l'organisation du maquis une fonction exposée (centralisation des réquisitions), puis commanda un temps le bataillon avant de gagner la Pologne pour y devenir officier opérationnel de la milice, en charge des "tâches spéciales"... on en frémit !

Deuxième originalité, l'auteur, car cette biographie nous est proposée par la petite nièce de Julien Nowak, à partir de documents rassemblés ensemble et des archives familiales. Grand merci à elle !

LIRE ICI

 

Est joint à la biographie un long texte écrit par Julien Nowak, il s'agit d'un rapport sur l'activité et les conditions de vie des Polonais engagés dans la 1ère Armée française, à partir de février 1945. Etonnant récit sur la misère des soldats...

LIRE ICI

 

 

IMG_3744 - Copie.JPG

 

Mémoire à Montceau-les-Mines.

Une fois n'est pas coutume, merci à la mairie de Montceau !

Souvenez-vous d'un article ancien sur ce site qui dénonçait l'absence d'un grand nombre de combattants sur les monuments aux morts de la commune, parmi lesquels une majorité de Polonais. Une plaque vient d'être ajoutée avec 10 noms d'oubliés...  

LIRE ICI 

 

 

 Parmi les dernières publications...

 

 

 Hersch et Tauba PFLASTER.jpg

 

Biographie de la famille PFLASTER,

aux origines de la résistance MOI

 

Dans la tragédie des familles juives persécutées, ils sont porteurs d'une importante singularité : le père avait été à l'origine de l'implantation de la MOI dans le bassin minier... Réfugié en zone libre à cause de son activité politique, il échappa à la rafle de juillet 1942 et put sauver ses enfants.  Son épouse fut arrêtée et disparut à Auschwitz.

LIRE ICI

 

 

Un émouvant document retrouvé...

 

Westreich famille 1.JPG

 

... reçu d'une autre famille juive polonaise, les Westreich. Seules deux des trois filles, les plus jeunes, survécurent (Netty à gauche, Mina à droite).

RELIRE ICI

 

 

 

 

 

 

Polonais tués dans les armées alliées entre 1939 et 1945

 

Le SHD - Pôle des archives des victimes des conflits contemporains(PAVCC) de Caen recèle encore bien des surprises. Ainsi du cas de Joseph MADEJ, né à Varsovie en 1916, demeurant chez ses parents au camp des Georgets. Il s'engagea dans la Légion étrangère le 7 mars 1939. Soldat de 2ème classe dans le 2ème bataillon de la Légion qui avait rejoint les Forces Françaises Libres, il mourut en service commandé (accident de camion) le 12 juin 1942 à la passe d'Halfaya en Egypte et fut enterré au cimetière de Bir-Hakheim, en Lybie. C'est par les services de la France Libre à Londres et de la Croix-Rouge internationale que sa mère en fut avertie en 1943...

Pour couvrir ce type de cas, respol71 élargit sa section "Tués et Déportés" aux "Tués dans les armées alliées".  VOIR ICI

Les lecteurs sont appelés à signaler ces cas difficiles à tous retrouver car dispersés dans diverses archives.

  

 Extrait-portrait ret-b.jpg

 

 Kurt ROI, soldat allemand à la bataille d'Autun

 

 On l'avait cru tué dans la sauvagerie d'après la bataille ; il avait survécu... Récit de cette peu banale histoire.

 LIRE ICI

 

Nettoyage au Pays !

Exécutions de femmes polonaises à la veille de la Libération...

 

Parmi bien d'autres et pour qu'on n'oublie pas ce qu'est la guerre, six assassinats de l'été 1944, où les tueurs étaient pourtant dans le bon camp.

Les AdamskiLes soeurs Szczepaniak, La morte des Bas.

 

  

   

Les mineurs polonais dans la grève de décembre 1941           LIRE ICI

 

Nous avions déjà relevé la forte implication des Polonais dans le syndicalisme au sein du bassin de Blanzy - voir ICI. L'analyse précise des mineurs arrêtés durant la grève de 1941 confirme leur poids important dans les mouvements sociaux.

 Etonnant concours de circonstances, deux des emprisonnés figureront sur une liste NAP en 1944 et seront mis à mort par la résistance communiste ! 

 

 

  

 

 

 

Deux publications en lien avec respol71.com :

-  en 2015, "Mourir à Uchon", étude historique documentée du combat d'Uchon, au lendemain du débarquement (brochure de 40 pages),

- en 2016, "Maquisards russes en Bourgogne", histoire méconnue de résistants soviétiques évadés de camps de travail allemands, imbriquée à l'histoire du maquis polonais du bassin montcellien, dont traite abondamment ce site (livre de 190 pages, publié aux éditions de l'Armançon).

Pour vous les procurer, contacter (gerard.soufflet@free.fr)

 

 

 

 1decouv_maquisards russes.jpg

 

 

 

 Couverture005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

  

  

Ce site est destiné à jalonner une recherche sur la résistance polonaise en S&L, centrée sur les bassins industriels de Montceau-les-Mines et du Creusot... La communauté polonaise (11.000 recensés dans le département en 1936, dont près de 10.000 dans les deux bassins), participe à la lutte contre l'Allemagne nazie parfois dès 1939-40, en soutien aux forces polonaises combattant alors en France. Durant l'occupation, elle agit dans deux mouvements spécifiques : l'organisation polonaise de lutte pour l'indépendance, POWN-Monica, liée au gouvernement polonais légal réfugié à Londres et la MOI (Main d'Oeuvre Immigrée), rattachée au comité central du parti communiste français clandestin et à l'Internationale communiste. En outre de nombreux Polonais combattent dans les organisations françaises.
Aux nouveaux lecteurs - Pour situer le contexte des différents articles, lisez d'abord les articles généraux sur les deux résistances POWN et FTP-MOI.

 

 

Exemples d'autres articles...

 

 

Sabotage à la Machine                ICI

 

Les écrits de K. Kajetanek          ICI

 

 

Carrière d'un chef de maquis MOI

dans la Pologne communiste      ICI

 

 

Désertion de Polonais de la Wehrmacht près d'Autun            ICI 

 

Destin des frères Swedrowski     ICI

,

1942 - Arrestation d'une femme juive  par les gendarmes      ICI 

 

Oct. 1943 - Le premier maquis, avec des Soviétiques       ICI

 

 

Polonais et Allemands, liaisons dangereuses     ICI

 

Le martyre du Dr. Béraud   ICI

 

Un Sarde au maquis polonais   ICI

 

Le prix d'un beau vélo           ICI 

 

Le maquis Topor à la libération de Montceau                       ICI

 

Récit de vie de B. Mnich     ICI

  

Le premier tué au maquis    ICI

 

Sauvés par un gendarme      ICI

 

  

 

Les textes publiés sont destinés à un usage personnel ; tout autre emploi nécessite l'accord de l'auteur

 

 

 

  


    

  

 

  

  

Jan KULPINSKI (1897 – 1960) 

Chef régional du mouvement POWN-Monica, pour 

la Saône-et-Loire et la Nièvre, rattaché au gouvernement polonais de Londres 

( biographie ) 

 

 

  

   

Boleslaw MASLANKIEWICZ(1903 – 1971) 

membre de la direction nationale des FTP-MOI polonais ; en charge du bassin de Montceau puis des maquis bourguignons. 

 ( biographie ) 

  

 

  

 

 


 

 

 


Vous recherchez ? :
 

 

Derniers articles                                               Nombre de visiteurs 150487